La facture de piano

Facture de piano

Histoire de la facture de piano en France

La facture de piano en France commence à la fin du 18èmesiècle, avec l’apparition des premiers piano-forte, l’ancêtre du piano. Il devient rapidement le moyen d’expression le plus utilisé dans la musique romantique.

Sous l’influence de Chopin, qui pendant sa vie à Paris, a transformé la ville en un lieu de passage incontournable pour beaucoup d’artistes et d’intellectuels. La capitale devient le berceau des firmes de fabrication de piano tel que Pleyel, Érard… 

Piano-forte

Du 18ème au 19ème siècle le nombre de facteurs de piano à Paris augmente fortement. Il ( on) passe de moins de 50 à plus de 180 maisons employant au total environ 3000 ouvriers. Loin du piano-forte, l’époque voit l’émergence du piano moderne, avec toutes les caractéristiques du piano d’aujourd’hui.  

La fabrication artisanal de piano à Paris va se développer  pour atteindre son apogée au moment de la première guerre mondiale. Puis, au cours du 20ème siècle, même si le nombre d’acteur reste important, le secteur va souffrir de la concurrence Allemande puis Japonaise, et le nombre de facteurs va décroître.

Facture de piano

L’évolution de la facture de piano

Au début des années 2000 ne subsistait plus que quelques facteurs de piano en France. Notamment l’entreprise Pleyel, qui rapidement a été la dernière entreprise à produire des pianos sur le sol Français. Cette entreprise mythique choisi par Chopin, Ravel ou encore Stravinsky fut fondé il y a plus de 200 cents ans. Elle comptait plusieurs usines en France, dont une à Alès qui fut fermé en 2007. Puis la fermeture de la manufacture Pleyel à Saint-Denis en 2013 a signé la fin de la facture de piano en France.

L’entreprise Adeleh Music

Lorsque Chakib Haboubi, en 2015, se lance dans le projet fou de créer le premier piano numérique pliable à Lyon, la société Adeleh Music née de ce projet. Elle se donne l’ambition d’en faire un produit Français, et de redonner vie à la facture de piano en France.

Avec l’inauguration de son site industriel à Lyon en janvier 2020, la société Adeleh Music est fière de renouer avec la tradition de la facture de piano Française.